Des pistes pour mieux valoriser les déchets du second œuvre

Lancé en 2014, le projet Democlès vise à améliorer les déchets du second œuvre. Après 18 mois de collecte, d’analyse et de démolition, le projet a rendu ses premiers enseignements. Il a regroupé une quarantaine d’organismes, entreprises et administrations afin d’améliorer le recyclage des déchets du second œuvre au moment où la loi sur la transition énergétique vise un objectif de 70% de valorisation des matières du déchet des bâtiments.

Clarifier la responsabilité de chaque participant

Avec une démarche collaborative et opérationnelle, le projet Démoclès avait pour but de faire progresser l’hexagone dans le domaine du recyclage. Il faut dire que la France est assez en retard dans ce domaine et elle est largement devancée par des pays comme l’Allemagne ou la Suède. Le projet a pu alors intégrer tous les acteurs du secteur et surtout clarifier la responsabilité de chaque participant. À partir d’un chantier test de 3 groupes de travail techniques, il a été possible de définir clairement les difficultés rencontrées dans la gestion de la dépose sélective.

Dans sa liste des constats, Hervé Grimaud insiste surtout sur la faible mobilisation des maîtres d’ouvrages. Il affirme pourtant qu’ils sont responsables de leurs déchets.

Ne pas mélanger les déchets dans une benne

Aujourd’hui, l’entreprise de curetage chargé de la gestion des déchets doit disposer des compétences et moyens matériels et humains nécessaires à l’exécution de sa tâche. En effet, le fait de mélanger toutes les ordures dans une benne réduit sensiblement leur taux de recyclage. De plus, cela entraîne des coûts supplémentaires en ce qui concerne la manutention. En ce sens, la mise à disposition de contenants séparés est une solution efficace pour récupérer tous les déchets de manière optimale et d’assurer leur recyclage. Autrement dit, c’est toute la logistique de la collecte qui doit être réorganisée. À noter aussi que le gestionnaire des déchets doit aussi proposer un moyen d’évacuation efficace des déchets en publiant la liste des déchets recyclables et les conditions techniques requises pour leur recyclage.

Democlès 2 en vue ?

Selon le rapport final du projet Démoclès publié récemment, on peut sensiblement valoriser les déchets à périmètre économique constant. Pour cela, il faudra former des acteurs co-responsables de la gestion des déchets et surtout optimiser les outils de suivis mis à disposition. À noter que le schéma d’organisation et de gestion des déchets est souvent très mal connu et mal utilisé au niveau des chantiers.