Gazon synthétique : marché qui surfe sur les espaces verts et l’écologie

Aujourd’hui, beaucoup de jardiniers et paysagistes ne conçoivent pas le gazon autrement que naturel. Cependant, les ventes de gazon synthétique ne font qu’augmenter au fil des années et la demande est de plus en plus forte. D’abord porté par le marché B2B avec les terrains de sport, le gazon synthétique investit désormais les zones périurbaines ou encore la terrasse et les balcons.

Un marché porté par les investissements lourds

Il faut le dire : le marché du gazon synthétique est le plus souvent destiné à un usage professionnel. Grâce aux évolutions technologiques durant ces 20 dernières années, le gazon synthétique est devenu un matériau écologique et offrant un confort d’utilisation proche du gazon naturel. Dès lors, il est bien plus facile à poser et à entretenir en plus d’offrir une parfaite résistance au temps. Ce qui justifie sans doute le fait qu’il ait conquis assez rapidement les terrains de sport, les espaces de jeux des collectivités locales, car il ne nécessite pas d’arrosage. Ce qui est un atout non négligeable. De plus, il est vert pendant toute l’année et réduit considérablement le budget en eau dans un contexte où il est urgent de préserver les ressources en eau. Aujourd’hui, dans toute l’Europe, la barre des 300 millions de m² en eau est largement dépassée.

Le gazon synthétique s’invite sur les pelouses et les terrasses

Le marché du jardin en France est plutôt atone et la croissance est presque bloquée depuis 2016 malgré un chiffre d’affaires de 7 milliards d’euros. Cependant, malgré cet état de fait, les ventes en gazon synthétique augmentent de jour en jour dans un contexte où 77% des jardins français sont en pelouse. Les raisons de ce succès, c’est sans doute le fait que le gazon synthétique séduit beaucoup plus par sa facilité d’installation et d’utilisation. Aussi, il est parfaitement adaptable à n’importe quelle surface, surtout aux petits espaces urbains. Installé en ville, le gazon synthétique permet d’apporter une « green touch » que l’on veut tous pour notre habitat sans pour autant être des jardiniers confirmés.

Une évolution positive en France

Les perspectives d’évolution des ventes de gazon synthétique sont largement positives en France. En effet, on devrait s’attendre à un taux de 60% en ce qui concerne la part du synthétique dans le secteur de l’aménagement et de l’entretien espace vert Marseille. Ce qui laisse penser que les Français sont de moins en moins disposés à entretenir leur jardin.