Graines germées : définition et processus de germination

Les graines germées sont de nos jours très utilisées. Plus bas, découvrons de quoi il s’agit en n’oubliant pas de voir de près le processus de germination.

Qu’est-ce que les graines germées ?

Les graines germées sont comme leur nom indique des graines à germer. En principe, la germination se fait en dehors du sol, les graines sont germées dans un récipient ou des vases spéciaux. Mais pourquoi utiliser cette technique ? On germe les graines à différentes fins : elles peuvent être utilisées pour la préparation de certaines boissons, pour préparer les semis ou encore dans diverses recettes.

Par rapport aux graines sèches, celles germées sont beaucoup plus riches en propriétés nutritionnelles. En effet, la germination est une technique favorisant l’augmentation des enzymes et des vitamines.

Quelles sont les espèces qui peuvent être germées ? Voici quelques unes d’entre elles : les amaryllidacées comme le poireau, les apiacées comme le céleri, les astéracées comme le tournesol, les brassicacées comme le cresson et le radis, les fabacées telles la lentille et le fenugrecc, les poacées telles le blé, l’orge, le riz, etc.

Comment se déroule la germination ?

La germination des graines n’est pas uniquement réservée aux professionnels, les particuliers peuvent produire leurs propres graines germées. Cela ne demande que peu de connaissance et peu d’investissement. En utilisant la bonne technique, vous pouvez donc produire pour une consommation personnelle, des germes de blé, qui comparés aux autres graines sont bien plus riches en propriétés nutritionnelles. De quoi avez-vous besoin pour le processus de germination ? Vous devez disposer de tout le matériel nécessaire, en commençant par faire l’achat d’un germoir. Ce dernier sert à arroser les graines automatiquement. Vous aurez aussi besoin de : bocal, germoir à plateaux, assiette, brumisateur, etc.

Le processus de la germination passe par une période appelée « dormance », une période de repos qui s’achève par le trempage. Pendant cette période, les graines peuvent avoir besoin de froid. Si a germination ne se passe pas en hiver, il est possible de le simuler en plaçant les graines dans le réfrigérateur, plus précisément dans le bac à légumes. Le trempage se réalise quant à lui par l’inhibition des graines dans l’eau pendant 2 jours au minimum. Nous sommes encore ici dans la phase de pré-germination. Le moment de germination se définit en fait par la période où les graines se transforment. Durant cette période, les protides se transforment alors en acides aminés, les lipides en acides gras, etc. et il s’agit du bon moment pour consommer les graines germées.