L’éco-PTZ et les conditions d’éligibilité

Les ménages qui envisagent de rénover leur logement pourront s’appuyer sur le financement de l’éco-PTZ à condition de respecter les conditions d’accès notamment par rapport à la performance énergétique exigée et aux types de travaux effectués.

L’éco-PTZ, une solution pour rénover efficacement

L’éco-prêt taux zéro est une des solutions de financement qui contribuent à atteindre les objectifs du Grenelle de l’environnement. En effet, l’éco-PTZ peut assurer le financement des travaux de rénovation énergétique d’une habitation afin que cette dernière consomme moins d’énergie et rejette moins de gaz à effet de serre. Introduit pour la première fois dans la loi de finances 2009, l’éco-PTZ est une solution alléchante pour les ménages qui envisagent de réaliser des travaux d’amélioration de la performance énergétique de leur logement moyennant des avantages fiscaux. Il s’agit donc d’une stratégie du gouvernement pour atteindre ses objectifs en termes de réduction de la consommation globale d’énergie. Il est également important de noter que cette performance énergétique est majorée ou minorée en fonction de la situation géographique de la région concernée, notamment le Nord de la France ou les DOM-TOM.

Les conditions d’éligibilité pour l’éco-PTZ

Il existe toutefois certaines conditions afin d’accéder à cette aide de l’État. Tout d’abord, il faut que les travaux concernent soit l’installation de produits destinés à améliorer la performance énergétique du bâtiment, soit mettre en œuvre un bouquet de travaux concernant le système de chauffage (géothermie, aérothermie, bois), l’isolation de la toiture, des murs et des fenêtres, ainsi que l’installation d’un système de production d’eau chaude sanitaire. Il est important de souligner que, désormais, l’installation de panneaux photovoltaïques ne fait plus partie des critères d’éligibilité à cette aide. De plus, tous les travaux doivent avoir été réalisés par des professionnels RGE ou reconnus Grenelle de l’Environnement. Certains labels sont alors attendus de ces professionnels, à savoir Qualibois, Qualisol, EcoArtisan, et bien d’autres encore. Il est également important de pratiquer un diagnostic immobilier ou un audit énergétique sur l’habitat avant d’entamer des projets de rénovation énergétique. L’éco-prêt à taux zéro est une aide qui est destinée à tous les ménages étant propriétaires d’une résidence principale, si le bien en question a été bâti avant l’année 1990. Un logement est éligible pour un seul éco-prêt.