Les astuces pour obtenir son crédit écologie

Les propriétaires de biens immobiliers peuvent bénéficier d’un prêt écologique à taux zéro s’ils envisagent de réaliser des travaux liés à la performance énergétique et aux économies d’énergie dans leur habitation. Comment l’obtenir ?

L’éco-prêt à taux zéro : une solution de financement efficace

Si vous souhaitez effectuer une demande de crédit pour financer des travaux destinés à l’amélioration des performances énergétiques de votre bien immobilier, optez pour l’éco-prêt à taux zéro, ou éco PTZ. Entré en vigueur depuis le 1er janvier 2009, l’éco PTZ est accordé par les établissements bancaires aux propriétaires d’un bien immobilier ancien. Il est à noter toutefois que les travaux doivent être réalisés dans la résidence principale de l’emprunteur. Par ailleurs, ce prêt est accordé uniquement aux propriétaires de logements dont les travaux de construction ont été achevés avant le 1er janvier 1990. Généralement, la durée de l’emprunt peut s’étaler sur 10 ans. Cependant, un prolongement de 5 ans pourra être obtenu en fonction de l’organisme de prêt choisi. Le montant octroyé est plafonné à 30 000 euros par logement.

La démarche à suivre pour une demande de crédit écologie à taux zéro

Avant d’aller voir votre banquier, il est important de vous assurer que vous êtes bien éligible à l’éco PTZ. Pour ce faire, vous pouvez utiliser les simulateurs d’aides et de crédits disponibles sur la toile. Vous serez amené à remplir un formulaire avec des informations liées à votre projet : nature des travaux et du bien immobilier (maison, appartement), année de construction, surface habitable, etc. Par la suite, le simulateur vous dévoilera le montant de votre prêt et celui des mensualités de remboursement. Vous pouvez ensuite entamer le montage de votre dossier. Ce dernier doit comprendre les devis des travaux à réaliser ainsi qu’un descriptif détaillé. Par ailleurs, votre banque vous fournira un formulaire de type « devis » dont l’un des cadres doit être rempli par la société qui se chargera de réaliser vos travaux. Ainsi, il est indispensable de ne pas avoir entamé ces derniers avant d’effectuer votre demande de prêt. Un formulaire « factures » devra être rempli lorsque les travaux seront achevés. Il sera accompagné des factures établies par chaque prestataire.

Les types de travaux éligibles

Pour bénéficier de ce crédit, vous pouvez opter notamment pour l’installation de systèmes liés à la production d’eau chaude qui fonctionnent grâce à une source d’énergie renouvelable. Il est également possible de réaliser des travaux d’isolation de parois vitrées, de toitures, de portes ou encore de murs. Entrer dans un bouquet travaux est une condition à respecter. En effet, votre projet doit être constitué d’au moins 2 de ces travaux éligibles afin de pouvoir bénéficier de l’éco PTZ. Cependant, il faut savoir qu’il existe des travaux éligibles qui n’entrent pas dans le cadre du bouquet. C’est notamment le cas des travaux d’amélioration de la performance énergétique bénéficiant de l’aide de l’ANAH, l’Agence nationale de l’habitat. Enfin, pensez à confier la réalisation de vos travaux à des professionnels agréés RGE, Reconnus Garants de l’Environnement.