Les gestes écolos à adopter au bureau

Nos habitudes domestiques mais aussi nos activités de bureaux jouent un rôle important dans l’empreinte écologique dont nous marquons la planète. Consommation d’eau, de papiers, d’électricité, de fourniture, déplacements professionnels, etc. Tout cela finit par peser son poids et il nous incombe désormais de faire en sorte de limiter cet impact. La bonne nouvelle, c’est qu’il n’est pas nécessaire de revenir à l’éclairage à la bougie et aux pigeons voyageurs pour envoyer des mails, quelques gestes et habitudes simples suffisent. En voici 5.

Un mug plutôt que des gobelets

Vous ne pouvez pas commencer la journée sur votre allongé noir sans sucre, ça se comprend très bien. Plus qu’une simple boisson, le café a des vertus sociales, il regroupe les gens, réchauffent les âmes, répare les coeurs… Bref. Mais plutôt que d’utiliser puis jeter un gobelet en carton (ou pire, en plastique) tous les jours, pourquoi ne pas investir quelques euros dans un joli mug ? Idem pour votre virée matinale chez Starbuck ou Costa : les chaînes de coffee shop encourager les clients à venir avec leur propre tasse ou mug pour limiter le gaspillage.

Attention à la consommation de papier

Le saviez-vous ? Chaque employé(e) consomme plus que son propre poids en papier chaque année. 80 kilos, c’est la quantité de documents, fascicules, notices, listes et autres supports A4 que nous imprimons tous les ans…

Environ 97,4% des papier que nous imprimons au bureau finissent à la poubelle, parfois sans même avoir été lus. Avant de lancer l’impression, interrogez-vous : avez-vous réellement besoin des 42 pages de conditions générales de vente de l’imprimante sous la main au cas où ? Un simple document .PDF suffit peut-être.

Éteindre son ordinateur avant de partir

Ça a l’air simple sur le papier, mais bon nombre d’entre nous se contentent d’éteindre leur écran et de laisser la tour en marche. Résultat ? Un appareil en veille toute la nuit, qui consomme presque autant qu’en fonctionnement (49% de la consommation provient du mode veille et 43% du mode éteint). Idem pour l’imprimante, le scanner, la machine à café, etc. Dans la mesure du possible, achetez des appareils multifonctions, comme une imprimante-scanner, et préférez les ordinateurs portables aux postes fixes.

Pour vous mettre au vert dans vos locaux, pourquoi ne pas résilier votre fournisseur actuel et optez pour une offre d’électricité verte ?

Militez pour le carpooling

Sensibiliser ses collaborateurs au carpooling est un excellent moyen de réduire les émissions de CO2 pendant les trajets domicile-travail. Saviez-vous qu’en France, la voiture est le mode de transport le plus privilégié pour ces trajets, même compris entre 0 et 2 km de distance ? Privilégier le vélo, la marche à pied, le segway (pourquoi pas) est bénéfique à la fois pour la planète et la santé.

Manger local

Oui, même au bureau. L’idéal ? Cuisinez la veille son repas du lendemain et l’emporter dans un tupperware. Les barquettes toutes prêtes du supermarché en bas de vos bureaux ont dû coûter cher à la planète : emballage, transport, conservation du produits, etc. Manger des produits fabriqués localement favorise l’économie des petits producteurs mais aussi aide à limiter le transport des marchandises, responsable de l’impact global sur le climat à 14%.

Toutes les entreprises n’ont pas les mêmes besoins. Elles ne consomment et ne gaspillent pas de la même façon. Pour trouver des conseils et recommandations plus spécifiques à votre activité, n’hésitez pas à contacter les sites qui regroupent les initiatives locales et vertes des entreprises, comme Marseille Vert à Marseille ou Acteur du Paris durable dans la capitale…