Les maisons en bois sont-elles écologiques?

Avec un engouement nouveau pour les constructions de maisons à ossature bois, les écologistes ont trouvé des représentants actifs de leur combat au travers de ces nouveaux consommateurs responsables qui souhaitent faire construire leur maison, pas en briques mais en panneaux de bois. Alors quels sont les avantages de la construction bois si on s’y intéresse de plus près ?

A contrario du parpaing traditionnel, le bois est léger, recyclable et son empreinte de CO2 est faible. Mais les avantages ne se focalisent pas simplement sur le matériau vis à vis de l’écologie, car d’autres paramètres rentrent en jeu notamment en termes d’économie. Un autre bon point, le fait que la construction en bois prend beaucoup moins de temps qu’une construction traditionnelle. Ce qui rend les chantiers moins long et moins couteux. L’isolation est supérieur grâce au bois mais ce qu’il faut retenir avant tout ce sont les possibilités inédites de création architecturale (dévers, portance, suspension sur pilotis, grand volume sans colonne ni mur porteur, etc.). C’est le matériau rêvé pour les architectes.

Il y a donc de nombreux avantages dans la construction des maisons en bois. Le site EasyBois synthétise plutôt bien ces avantages sur cette page consacrée aux bénéfices directs et indirects du matériau bois.

Mais pour tous ceux qui n’ont pas fait le pas vers ces nouvelles constructions, cela ne remet pas en en cause les constructions de maisons traditionnelles, elles sont viables et peuvent être économique. Cela dit pour le savoir il peut être judicieux de procéder à un diagnostic de performance énergétique de votre habitation afin de connaître les failles d’isolation et d’améliorer le système de chauffage et de ventilation. Certains experts peuvent même analyser votre habitation pour connaître le taux d’infiltrométrie des matériaux qui la constituent.

Les maisons en bois sont donc écologiques puisque la fabrication du matériau de base à sa construction est moins énergivore que les autres matériaux de construction, et donc rejettent moins de CO2.