LA RT2012 : contraintes et objectifs de la norme

Une maison dont le permis de construire est déposé après le 1ier janvier 2013 doit répondre à la nouvelle réglementation RT2012. L’introduction de la réglementation thermique RT2012 engendre plusieurs obligations en terme de construction, d’écologie et économique.

La RT2012 dans votre construction

Pour répondre à la RT2012 il faut impérativement avoir une surface vitrée de minimum 1/6 de la surface de plancher de votre maison. Il faut aussi avoir un Bbio inférieur au Bbiomax de référence, avoir recours à une source d’énergie renouvelable, avoir un Cep et un Tic inférieur aux valeurs demandées dans la réglementation thermique RT2012.

La surface vitrée est un paramètre simple à mesurer et à valider, par contre le Bbio ne peut être calculé et validé que par un bureau d’étude thermique réalisant une étude thermique. Cette étude thermique consiste à intégrer tous les paramètres de votre maison aussi bien en terme d’isolation, du mode de chauffage, de la VMC, de l’environnement proche, de l’altitude …

Une fois tous vos paramètres pris en compte, le thermicien défini si votre Bbio est bien inférieur au Bbio de référence donné dans la RT2012. S’il ne correspond pas, le thermicien définira les paramètres à modifier pour répondre à la norme.

La RT2012 vers plus d’écologie

La RT2012 impose le recours à une source d’énergie renouvelable qui peut être un ballon d’eau chaude thermodynamique, un réseau de chaleur, des panneaux solaires photovoltaïques, une éolienne … Cette obligation est à définir lors du dépôt du permis de construire, ce qui peut paraître un peu tôt pour beaucoup de particuliers.