Les maisons sur l’eau : solution écologique ?

Les maisons flottantes

Les maisons flottantes offrent une alternative pour l’optimisation de l’espace. Avec cette option, les architectes ont également trouvé un moyen de faire face à la montée des eaux, voire même à l’inondation. Construction mobile sur une surface aquatique, une maison flottante dispose à l’intérieur de tout le confort d’un logement habituel. L’implantation d’un tel logis est contrôlée par une réglementation spécifique stricte, qui dépend de la législation des bateaux, donc soumis à l’autorisation des VNF. De ce fait, ce n’est pas tout le monde qui peut construire un hébergement sur l’eau.

Les matériaux utilisés pour les maisons flottantes

Plusieurs matériaux sont utilisés pour la construction d’une maison flottante. Généralement, elle est dotée d’une ossature en bois. La plateforme est faite avec un matériau recyclable, mais non dégradable au contact de l’eau, soit en aluminium, ou autre métal léger d’une même qualité. Ceci est nécessaire pour la stabilité et la conservation de la structure. La troisième partie et non la moindre, ce sont les flotteurs. Ils sont réalisés avec du polyéthylène haute densité pour garantir la stabilité de toute l’installation. Pour un équilibrage parfait de la structure, vu le poids de l’ossature et de la plateforme, les flotteurs sont disposés dans des positions parfaitement étudiées.

Impacts écologiques des maisons flottantes

Une maison sur l’eau représente globalement plusieurs atouts pour pouvoir la classer parmi les solutions écologiques d’habitation. D’un côté, ses matériaux imputrescibles (qui ne dégradent pas au contact de l’eau) et recyclables : flotteurs en polyéthylène, aluminium. D’un autre côté, l’économie d’énergie réalisé par ce type de structure. L’utilisation de l’énergie renouvelable est facile à mettre en place (panneaux solaires, phyto-épuration, etc.) et permet d’habiter un logement parfaitement respectueux de l’environnement. Autre point important, son harmonisation avec le paysage et la nature. Les modèles de cabanes flottantes en bois se fondent bien dans un décor verdoyant et naturel.
Bref, pour bien que les maisons sur l’eau ne soient pas parfaitement écologiques, c’est une solution intéressante qui limite la dégradation de l’environnement, qui ne demande pas de fondation en béton et qui peut s’avérer très utile en cas d’inondation.