Manger bio et sainement pour soigner ses hémorroïdes

Comme beaucoup de personnes, vous souffrez d’hémorroïdes et vous désirez en venir à bout. Afin de combattre il est nécessaire de comprendre et de desceller les manifestations des hémorroïdes. C’est de cette manière que vous apprendrez à vous soigner de par votre nutrition.

Ce qu’il faut savoir sur les hémorroïdes

Les hémorroïdes sont en fait des varices se situant dans la région anale. Les veines sont enflées et  douloureuses. Cependant, si vous êtes sujet à ce mal, sachez que vous êtes parmi les 30% à souffrir de votre état.Vous êtes loin d’être un cas isolé et heureusement des solutions élémentaires existent pour soulager la douleur.

Manifestations

Les hémorroïdes se traduisent le plus souvent par des douleurs, démangeaisons, saignements, sensation de brûlure et malaise général. Sachez aussi qu’il y a deux sortes d’hémorroïdes : celles qui sont externes et celles qui sont internes. Dans le premier cas, les hémorroïdes sont situées à l’extérieur du rectum. Les veines boursouflées s’agglutinent autour de l’anus et forment une bosse molle. Dans le cas où un caillot de sang se développe, cette bosse gagnera en dureté pouvant ainsi devenir de douloureuses hémorroïdes thrombosées. Les hémorroïdes externes sont généralement très pénibles, car les tissus de la peau enveloppant l’anus sont presque entièrement couverts de terminaisons nerveuses. Les hémorroïdes internes quant à elles généralement ne causent pas de douleur car l’intérieur du canal anal manque de terminaisons nerveuses. La plupart des personnes qui en souffrent ne sont même pas conscientes qu’elles ont cette pathologie, jusqu’à ce qu’elles aperçoivent du sang dans leurs selles ont qu’elles perçoivent une certaine gêne. Les saignements sont dus à la déshydratation qui durcit les selles se frottant contre les hémorroïdes internes. Ceci aboutit à leur rupture et se traduit par une présence de sang dans les selles.

Dispositions alimentaires à adopter

Les habitudes alimentaires occidentales sont pour beaucoup dans les crises hémorroïdaires notamment la consommation d’aliments raffinés ou transformés. En effet, si vous voulez guérir, l’alimentation à adopter consiste à ajouter plus de son, de fibres et de boire plus d’eau. Une alimentation bio ne peut qu’avoir de bonnes répercutions sur notre santé et notre transit, ce qui aide à soigner et prévenir la constipation source des crises hémorroïdaires. Ne lésinez pas sur les apports en fibre. Elles sont présentes dans les fruits, les légumes et les féculents. Pour un résultat optimal, prônez les produits bio. En en consommant, vous ferez une pierre deux coups car les fibres fluidifient les selles tout en facilitant le transit intestinal. Pour votre information, les aliments qui en regorgent sont les pommes, les fraises, les dattes ou encore les noix pour les fruits. Pour les légumes, privilégiez les choux, les tomates, les pois  et les pommes de terre. L’ensemble de céréales telles que blé, avoine ou son sont bénéfiques pour combattre les hémorroïdes. Il en est de même pour le soja ou le maïs. Pour être direct, soignez votre assiette, consommez bio et sachez  que ce que vous évacuez dépend entièrement de ce que vous ingurgitez.