Vice caché : un inspecteur en bâtiment est-il nécessaire ?

Le vice caché est un défaut enregistré lors de la construction. Importante, mais non apparente, cette erreur peut affecter la valeur d’un bâtiment et empêcher le nouveau propriétaire de vivre confortablement. Il est donc important d’effectuer un examen visuel au plus tôt. Pour le faire, a-t-on obligatoirement besoin d’un inspecteur en bâtiment ?

Qui est l’inspecteur en bâtiment ?

Afin de déterminer l’importance de l’inspecteur en bâtiment, concentrons-nous tout d’abord sur son rôle et les avantages de son intervention.

Le rôle de l’inspecteur en bâtiment

L’inspecteur en bâtiment, comme l’indique son nom, se charge de l’examen visuel attentif d’un bien immobilier avant la cession. En effet, la loi demande à l’acheteur de procéder à l’analyse de la structure du bien de fond en comble avant l’achat. L’acheteur n’est pas forcément qualifié pour une telle tâche. À ce niveau, les termes inspecteur bâtiment vices cachés deviennent un réflexe.

Cette fouille permet de détecter les éventuelles erreurs et de les réparer au besoin. En résumé, l’inspecteur en bâtiment repère les éventuels vices cachés grâce à un examen visuel.

Les avantages du recours à l’inspecteur en bâtiment

Lors de l’achat d’un bien immobilier neuf ou ancien, il revient à l’acheteur de s’assurer de la qualité de la construction. Ignorer ou négliger un vice caché peut entraîner l’inconfort dans le quotidien du nouvel occupant. Un examen visuel approfondi est donc une nécessité. Par ailleurs, l’acheteur lambda n’est pas habilité à bien mener une telle vérification.

Le recours à un inspecteur en bâtiment permet d’acheter un bien avec toutes les informations nécessaires et fiables. L’acheteur prudent et diligent bénéficie d’une garantie contre les vices cachés. Le recours à l’inspecteur en bâtiment octroie ces deux caractéristiques à l’acquéreur.

Comment le recours à l’inspecteur en bâtiment procure-t-il la garantie contre les vices cachés ?

La garantie contre les vices cachés s’offre uniquement aux acheteurs prudents et diligents. Par ailleurs, un acheteur prudent et diligent doit s’informer sur le bien immobilier qu’il envisage de posséder. Il doit procéder à un examen visuel de l’immeuble et repérer des indices de vices cachés. S’il n’y a heureusement aucun problème, l’acheteur bénéficie toutefois d’une garantie.

En cas de présence d’indices, l’acheteur est appelé à mener un examen poussé. Dans cette procédure d’analyse approfondie, le tribunal peut exiger le recours à un expert. Tout comme la location PINEL, la loi aura besoin de cet examen poussé pour octroyer la garantie contre les vices cachés.

À quels types de structures s’adresse la garantie contre les vices cachés ?

Lors de l’achat d’un bien immobilier, la loi fait profiter de la garantie contre les vices cachés à l’acheteur. Également appelée garantie légale de qualité, ce privilège concerne l’immeuble. Toutes les structures rattachées à l’immeuble sont également prises en compte. Il s’agit notamment :

  •         d’une piscine ;
  •         d’un entrepôt ;
  •         d’un garage ;
  •         d’une cheminée ;
  •         d’une galerie ; etc.

Que le bien appartienne à un vendeur professionnel, un particulier ou une structure de gestion de patrimoine, le concept reste inchangé. Il existe cependant des cas d’achat faisant exception à cette loi. Par exemple, lorsque le bien est acheté sous le contrôle de justice, la garantie légale de qualité n’est pas valable.

Le recours à un inspecteur en bâtiment est-il obligatoire ?

Il convient à tout acheteur de bien immobilier de disposer de toutes les informations nécessaires du bâtiment avant l’achat. Même si des examens poussés seront exigés à l’avenir, il est plutôt prudent de maîtriser les aspects de l’immeuble. Le recours à un inspecteur en bâtiment est ainsi souhaitable, mais pas obligatoire.

Aucune loi n’exige le recours à un expert en examen visuel du bâtiment. Cependant, ce professionnel saura ressortir les vices cachés non visibles du bien immobilier. Il est cependant plus souhaité de recourir à un inspecteur compétent tel que Batimex pour un examen fiable.

Laisser un commentaire